Infos nutritionnelles

Tendre et goûteux, la viande de porc « Marque nationale » s’avère être une viande équilibrée, souvent méconnue. En plus le porc présente un excellent rapport qualité/prix.

La viande de porc s’avère être la viande préférée des consommateurs luxembourgeois (la consommation par habitant est plus élevée que celle pour le bœuf).

Le porc est une viande maigre !

A l’exception du lard et des charcuteries, le porc donne l’une des viandes les plus maigres, compatible avec une alimentation équilibrée et le régime alimentaire. Le progrès génétique et les bonnes pratiques d’élevage ont permis à la viande de porc de devenir plus maigre au cours des dernières années. La viande de porc est faible en gras intramusculaire (viande peu marbrée), mais le gras se trouve plutôt en périphérie du morceau de viande. Ceci fait qu’il est facile à enlever avant ou après la cuisson. Ainsi de nombreux morceaux de viande de porc possèdent un apport calorique moyen, proche de celui de la volaille. Par exemple, le mignon de porc est une viande très diététique, comme il ne comprend que 4 % de gras. Sachez aussi que les lipides présents dans la viande de porc sont riches en acides gras insaturés – leur teneur se rapproche de celle du poulet (50%). Ces « bonnes » graisses contribuent à prévenir les maladies cardio-vasculaires.

La viande de porc et le cholestérol ?

Aussi une portion de viande de porc contient de 27 à 67 mg de cholestérol et se situe dans la même fourchette que les autres viandes ou les poissons.

Le porc est une bonne source de protéines !

Les protéines constituent les éléments de base de nos muscles. La viande de porc est constituée de protéines d’une excellente qualité et facilement métabolisables (utilisables) par notre organisme. Ainsi un apport de 150 g permet de couvrir 50% des besoins quotidiens d’un adulte. La viande de porc est une viande parfaitement adaptée aux sportifs parmi nous.

Le porc est une bonne source de fer !

Le fer est un élément nutritionnel important, comme il permet la production des globules rouges du sang. La teneur en fer de la viande de porc se situe entre celle de la viande bovine et du poulet. Sachez que le boudin noir est l’aliment le plus riche en fer : une consommation de 100 g permet de couvrir nos besoins journaliers de 17 mg de fer.

La viande de porc est facile à digérer !

La viande de porc présente une excellente digestibilité grâce à la nature des lipides et la faible teneur en collagène. La viande de porc est donc une viande plutôt tendre.

Les charcuteries de porc et la graisse ?

Effectivement dans les charcuteries de porc, on retrouve plus de graisse que dans les pièces de viande entières. Or avec une consommation modérée, pas besoin de se priver de quelques tranches de jambon, d’un bout de saucisse ou d’une tartine à pâté.

La viande de porc, source de vitamines et oligo-éléments !

La viande de porc est riche en vitamines, notamment les vitamines du groupe B. La vitamine B1 contribue au bon fonctionnement du système neuromusculaire. Aussi la viande de porc apporte une quantité importante des besoins journaliers en zinc (défense immunitaire) et en sélénium qui est un anti-oxidant puissant.

Les charcuteries de porc et le sel ?

En effet, le sel est un ingrédient important dans la fabrication des produits charcutiers. Cependant l’innovation dans la technologie de production et de conservation a permis de diminuer considérablement la teneur en sel de ces produits. Les recommandations nutritionnelles préconisent un apport journalier en sel de 6 à 8 g afin de diminuer la prévalence de l’hypertension artérielle. Voici les valeurs de référence de certains produits issus du porc : 1 tranche de jambon – 0,9 g, 5 tranches fines de saucissons – 1,4 g, 40 g de pâté 0,5 à 0,6 g.