La filière porcine
au Luxembourg

A. La production porcine

En 2009, environ 140.000 porcs ont été engraissés sur 150 exploitations agricoles. 62 % de ces porcs ont été abattus au Grand-Duché de Luxembourg, le restant étant destiné à l’exportation. Le changement structurel fait que le nombre des exploitations est en forte régression avec cependant une croissance de la taille moyenne des exploitations restantes. Pour cette raison, aujourd'hui environ 80% des porcs sont produits sur seulement 20% des fermes.

A l’heure actuelle, 45 producteurs de porcs luxembourgeois participent au label de qualité « Marque nationale ». Ces exploitations produisent 80.000 porcs, ce qui représente 85% du volume d’abattage des deux abattoirs : abattoir d’Ettelbruck et abattoir Coboulux de Wecker. Ces chiffres montrent bien que le label de la Marque nationale constitue la plus grande part du marché luxembourgeois (en terme de production, d’abattage et de commercialisation).

b. La consommation de la viande de porc et le degré d’auto-approvisionnement

Avec une consommation par tête d’habitant d’environ 39 kg, la viande de porc (sous forme de viande fraîche) constitue la viande la plus consommée au Luxembourg, suivie de la viande bovine avec environ 30 kg de consommation annuelle.

Comme le Luxembourgeois consomme de préférence les morceaux de viande les plus nobles comme le carré de porc et le jambon, une activité d’importation et d’exportation de viande assez poussée a lieu.

Principalement les porcs vivants et aussi les morceaux de viande moins nobles utilisés pour la production de charcuterie sont destinés à l’exportation. Un flux inverse (l’importation dominant l’exportation) est observé au niveau de la circulation des morceaux plus nobles destinés à l’approvisionnement des boucheries et supermarchés luxembourgeois.

Les statistiques montrent qu’en 2009 un taux d’autosuffisance d’environ 52% a été atteint pour le Luxembourg - il reste donc un potentiel assez considérable à développer sur le marché luxembourgeois.

c. La Marque nationale de la viande de porc et des produits transformés

Le label de qualité de la Marque nationale de la viande de porc et des produits transformés vise à mieux approvisionner le marché national avec une viande - en quantité suffisante et d’une qualité garantie supérieure.

L’objectif de la Marque nationale est de favoriser la production nationale et de réduire de manière durable le taux d’importation et d’exportation de la viande de porc et des porcs vivants pour ainsi améliorer le taux d’auto-approvisionnement.

La Marque nationale a ainsi mis en place un système d’assurance de qualité couvrant tous les maillons de la production, depuis l’étable à la table, afin de créer une meilleure plus-value de la production porcine au Luxembourg. Cet objectif est mis en place par une campagne de promotion et d’information destinée améliorer l’image de marque de la viande de porc auprès du consommateur et de soutenir le développement du secteur porcin et de la filière viande au Luxembourg.